Exode 30:22

LE LIVRE D'EXODE


Marque-pages de lecture à imprimer

Exode 30:22

[Transcription du Facebook Live]

L’huile d’onction

22 L’Éternel parla à Moïse et dit : 23 Prends des meilleurs aromates, cinq cents (sicles) de myrrhe, de celle qui coule d’elle-même, la moitié, soit deux cent cinquante (sicles) de cinnamome aromatique, deux cent cinquante (sicles) de roseau aromatique, 24 cinq cents (sicles) de casse, selon le sicle du sanctuaire, et un hîn d’huile d’olive. 25 Tu feras avec cela une huile pour l’onction sainte, composition de parfums selon l’art du parfumeur ; ce sera l’huile pour l’onction sainte. 26 Tu en oindras la tente de la Rencontre et l’arche du Témoignage, 27 la table et tous ses ustensiles, le chandelier et ses ustensiles, l’autel des parfums, 28 l’autel des holocaustes et tous ses ustensiles, la cuve avec sa base.

 

29 Tu consacreras ces objets, et ils seront très saints ; tout ce qui les touchera sera consacré. 30 Tu oindras Aaron et ses fils ; tu les consacreras afin qu’ils exercent pour moi le sacerdoce. 31 Tu parleras aux Israélites et tu diras : Ce sera pour moi l’huile de l’onction sainte dans (toutes) vos générations. 32 On n’en répandra pas sur le corps d’un homme, et vous n’en ferez pas de semblable, dans les mêmes proportions ; elle est sainte, et vous la regarderez comme telle. 33 Quiconque en composera de semblable ou en mettra sur un étranger sera retranché de son peuple.

L’huile d’onction décrite ici est différente de l’huile du chandelier. L’huile du chandelier est de l’huile d’olive concassée pure. L’huile d’onction est une huile parfumée avec de la myrrhe, du cinnamome, et du roseau aromatique. La myrrhe parle de la souffrance. Le cinnamome et le roseau aromatique parlent du caractère de Jésus-Christ.

À l’époque, ce qui donnait l’odeur du parfum était mélangé avec de l’huile pour que l’odeur puisse rester sur la peau. Aujourd’hui on utilise des produits différents mais le principe reste le même.

L’huile d’onction, le Saint-Esprit qui vient sur Jésus

L’huile d’onction représente le Saint-Esprit. Son parfum représente Jésus-Christ, son caractère, sa vie sans péché, sa droiture, ses souffrances. Regardez avec moi dans le Psaume 45 versets 8 et 9 dans lequel est décrit le Messie:

Psaume 45:8-9
Tu aimes la justice et tu détestes la méchanceté : C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie, par privilège sur tes compagnons. La myrrhe, l’aloès et la casse (parfument) tous tes vêtements;

On retrouve les même ingrédients que dans l’huile d’onction d’Exode 30.

Cette huile représente le Saint-Esprit qui vient sur Jésus. Le Saint-Esprit est décrit comme l’autre consolateur. Jésus est le consolateur et il dit “Je vous enverrai un autre consolateur” [Jean 14:16]. Il y a deux mots en grec pour dire “autre” – vous retrouverez cela dans les cours de Colin Dye. Il y a le mot “eteros” qui veut dire “autre, différent que”. Par exemple une pomme et une poire sont deux fruits différents ou “hétérogènes”. Il y a le mot “alos” qui veut dire “autre semblable à”. Par exemple dans le cas de 2 pommes, la seconde est bien une autre pomme, mais elle est semblable à la première. Quand Jésus dit “Je vous enverrai un autre consolateur”, il utilise le mot “alos”, un autre semblable à moi. Ainsi le Saint-Esprit a les caractéristiques de Jésus. Jésus était doux et humble de coeur, le Saint-Esprit vient comme une colombe sur Jésus. Jésus est la vérité, le Saint-Esprit annonce la vérité. C’est l’Esprit de vérité, c’est l’Esprit de Christ, c’est l’Esprit du Père, c’est la même nature divine dans les 3 personnes Père, Fils, Saint-Esprit, avec les même caractéristiques divines d’amour, de justice, de fidélité, de pureté.

Ainsi le Saint-Esprit vient sur Jésus parce qu’ils sont du même caractère. En effet l’onction qui a le caractère de Christ ne peut pas être mise sur quelqu’un qui n’a pas le caractère de Christ. De même que certains parfums vont à certaines personnes et pas à d’autres. Ce parfum là, cette onction là est faite pour le souverain sacrificateur et pour les objets du tabernacle. Elle les mets à part. Cela veut dire qu’on ne peut pas recevoir le Saint-Esprit si on n’est pas passé par la croix, et en fait c’est Jésus qui est en nous qui est oint du Saint-Esprit. C’est cette nature de Christ en nous qui est ointe.

Le symbole d’une vie consacrée

Il est parlé de consécration aux versets 29 et 30. L’huile qui est unique, avec son parfum unique met à part, consacre, rend saint. Le Saint-Esprit, qui a les caractéristiques de Jésus, nous sanctifie. Il nous mets à part pour faire les oeuvres de Jésus avec le caractère de Jésus. Pour être des ouvriers comme Jésus. Jésus a dit “priez pour que le maître envoie des ouvriers dans la moisson” [Matthieu 9:38] et Jésus est comme un chercheur d’or, il cherche ses ouvriers qui veulent être comme lui. Comment les appelle-t-il? Il dit “si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix”. Il y a une mort à soi-même, il y a le sacrifice perpétuel de notre vie et le fait suivre Jésus, d’imiter Jésus. Ce sont les ouvriers que Dieu recherche, mais tout le monde n’est pas d’accord de mourir à lui-même, de consacrer sa vie et de se mettre à part. Tout le monde ne sera donc pas oint. S’il est oint et que sa vie ne correspond pas à cette onction, finalement ça aura l’effet contraire, mais on ne va pas s’attarder sur cette question.

C’est une huile d’onction sainte et on ne peut pas l’utiliser pour autre chose. La même règle s’applique pour le parfum à brûler dont il est parlé ensuite.

Le parfum à brûler

Exode 30:34
L’Éternel dit à Moïse : Prends des aromates, du stacté, de l’onyx, du galbanum, des aromates et de l’encens raffiné, en parties égales.

Au verset 34, le mot aromate est kam, différent de besem utilisé pour l’huile. L’orient est le pays des parfums et des aromates. Du reste qatar veut dire brûler, ou parfum qui brûle. On a ici des parfums qui vont brûler, aussi appelés parfums odoriférants. Ce n’est pas le parfum qui est dans l’huile, c’est celui qui est brûlé et qui remplit la maison en créant une nuée de parfum. Regardons Lévitique 16 qui décrit une utilisation particulière de ce parfum le jour des expiations.

Lévitique 16:12-13
Il prendra un brasier plein de charbons ardents ôtés de dessus l’autel devant l’Éternel, et deux pleines poignées de parfum aromatique en poudre ; il portera cela au-delà du voile ; il mettra le parfum sur le feu devant l’Éternel, afin que la nuée du parfum couvre le propitiatoire qui est sur le témoignage, et il ne mourra pas.

Après cela il met le sang sur le propitiatoire. Lors de cette cérémonie annuelle tout à fait unique, avec ce sang particulier, habillé d’un vêtement de fin lin blanc (et on plus de l’éphod et du pectoral), le souverain sacrificateur, prend l’encensoir dans lequel il met des charbons ardents qui sont pris sur l’autel des holocaustes. En brûlant le parfum crée une nuée qui couvre le souverain sacrificateur afin qu’il ne meurt pas. En effet, Dieu vous voit au travers du sacrifice de Jésus. Cette nuée de parfum, ce parfum qui brûle avec le charbon ardent de l’autel, représente le sacrifice de Jésus qui te couvre.

Pour que le parfum se dégage il faut qu’il soit écrasé.

Exode 30:34
L’Éternel dit à Moïse : Prends des aromates, du stacté, de l’onyx, du galbanum, des aromates et de l’encens raffiné, en parties égales. 35 Tu feras avec cela un parfum à brûler composé selon l’art du parfumeur ; il sera salé, pur et saint. 36 Tu le réduiras en poudre et tu le mettras devant le Témoignage, dans la tente de la Rencontre, où je te rencontrerai. Ce sera pour vous une chose très sainte. 37 Quant au parfum que tu feras, vous n’en ferez pas dans les mêmes proportions pour votre usage ; il sera pour toi consacré à l’Éternel. 38 Quiconque en fera de semblable pour en sentir le parfum, sera retranché de son peuple.

C’est un parfum qui est réservé uniquement au lieu saint, au lieu très saint. et à l’usage des sacrificateurs. Maintenant quand il est dit “Tu le réduira en poudre”, ce parfum devait être écrasé. ça nous parle des souffrances de Christ, ça nous parle de Gethsémané, ça nous parle du fait qu’il a été sous la pression de ce qu’il portait le péché du monde pour que ce péché soit expié à la croix. Quand vous voyez Paul qui décrit sa vie en disant “Nous sommes comme les ordures du monde” [1 Corinthien 4:13], “nous sommes accablés, persécutés, etc et pour autant pas détruit” [2 Corinthiens 4:8-9], il restait dans la joie du Saint-Esprit, mais du point de vue humain, il était sous pression. Pour que le parfum se dégage il faut qu’il soit écrasé. Vous pouvez avoir en vous des valeurs du Royaume, des bonnes choses, tout ce que Dieu a déposé, mais ces choses ne vont pas s’exprimer et être utile pour Dieu tant qu’il n’y aura pas ce brisement dans notre vie qui permet à Dieu de faire ressortir ce qu’il voulait faire ressortir au travers de nous parce qu’à ce moment là ce n’est plus moi qui vit, c’est Christ qui vit en moi.

Le Stacté, nataf en hébreux, veut dire goutte de rosée, c’est un terme utilisé pour la prophétie. Cela parle de la rosée du Saint-Esprit, de quelque chose de frai qui vient sur nous, de la fraîcheur du Saint-Esprit, de notre relation avec Dieu. L’onyx c’est quelque chose qui a été pelé, cela nous parle du fait qu’il faut qu’une couche soit enlevée pour qu’on puisse avoir le meilleur. Le galbanum c’est comme la graisse, et vous avez l’encens qui revient souvent dans l’Ancien Testament. L’encens regroupe tous ces types d’aromate ou de parfum et est souvent relié à la prière, qui monte comme l’encens. Du reste ces parfums sont offerts dans des coupes d’or au moment de la dédicace dans Nombre 7, il y avait 12 coupes. Un prince par tribu apportait 1 coupe d’or. Les coupes d’or étaient apportées dans les 12 jours qui précèdent l’inauguration de l’autel.

Une grande valeur, un usage unique

On voit aussi combien l’offrande qui est faite à Dieu est précieuse. Ces parfums étaient en effet très cher. Le commerce des épices et des parfums ont fait la richesse de l’Orient. En fait les parfums sont plus cher que l’or. Je travaillais dans les parfums autrefois. Quand il s’agissait d’un parfum naturel provenant par exemple des récoltes des pétales de rose au Maroc, 1 kg de parfum valait 200 000 ou 300 0000 euros. C’était la base du parfum pur et naturel, pas synthétique. Cela nous parle de la valeur de notre consécration et du sacrifice de Jésus pour notre vie.

Cela nous parle aussi de quelque chose qui est unique. Il est parlé des proportions dans lesquelles ce parfum a été fait. Ces proportions étaient utilisées seulement pour le service du tabernacle, sinon vous étiez passible de mort. Des choses sont réservées pour Dieu. Une vie consacrée est une vie réservée pour Dieu. Donc vous ne ferez pas certaines choses. Ce que Dieu nous demande est différent pour chacun, mais il y a des choses qu’on ne fera pas parce qu’on est mis à part.

A l’avance, Dieu a déjà tout préparé

Exode 31:1
L’Éternel parla à Moïse et dit : 2 Vois : j’ai appelé par son nom Betsaleél, fils d’Ouri, fils de Hour, de la tribu de Juda. 3 Je l’ai rempli de l’Esprit de Dieu, de sagesse, d’intelligence et de compétence pour toutes sortes d’ouvrages, 4 pour concevoir des plans, pour travailler l’or, l’argent et le bronze, 5 pour graver les pierres à enchâsser, pour tailler le bois et pour exécuter toutes sortes d’ouvrages. 6 Je lui ai donné pour aide Oholiab, fils d’Ahisamak, de la tribu de Dan. J’ai mis de la sagesse dans le cœur de tous les gens habiles, pour qu’ils fassent tout ce que je t’ai ordonné :

Moïse est sur la montagne, on l’a vu au chapitre 25 d’Exode, et pendant 40 jours Dieu est en train de lui décrire le tabernacle et de lui donner les commandements. Pendant ce temps Dieu parle aussi a des gens dans la vallée. Dieu dit à Moïse “J’ai appelé par son nom Betsaleél (…) je l’ai rempli de l’Esprit de Dieu” pour ces oeuvres particulières. Cela veut dire que Betsaleél a entendu Dieu l’appeler par son nom pendant que Moïse était sur la montagne. Il savait que Dieu le mettait à part pour un oeuvre particulière qui correspondait à la vision que Dieu donnait à Moïse. On comprend que si Dieu vous donne une vision en tant que leader, Dieu parlera en même temps à d’autres personnes qui viendront vers vous et qui vous diront “voilà ce que Dieu m’a mis à coeur”, et cela correspondra à votre vision. Cela veut dire que vous êtes faits pour travailler ensemble dans cette vision. Peut-être que le leader reçoit une vision d’ensemble, mais il ne peut pas le faire lui-même. Moïse n’était pas capable de fabriquer ces objets, il les avait vus mais il ne savait pas les faire. Betsaleél savait les faire mais il ne les avait pas vu comme Moïse les avait vus. Ensemble, il arriveront à faire le travail de Dieu.

C’est important de savoir être à sa place. Peut-être que vous êtes un Betsaleél et que vous savez faire certaines choses, mais si vous ne les faites pas en accord avec une vision d’ensemble, ce que vous saurez faire ne sera pas vraiment utile pour Dieu. Peut-être que vous êtes un leader et avez une grande vision mais si vous n’êtes pas à l’écoute de Dieu pour savoir avec qui Dieu veut que vous travailliez, si Dieu n’a pas touché le coeur de certaines personnes pour travailler avec vous dans ces projets là particulier, vous allez pour épuiser. Ce qui est extraordinaire c’est qu’à l’avance, Dieu a déjà tout préparé. Quand Dieu donne une vision il y a déjà la provision. Dieu avait touché le coeur du peuple pour les offrandes, Dieu avait déjà parlé nommément à Betsaleel, Dieu avait parlé à Moïse sur le montagne. C’est comme cela que Dieu veut faire avec son Église aujourd’hui pour que nous puissions accomplir ses oeuvres préparées d’avance.

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.