Ch. 2: Les ministres dans l’Esprit

Série Épée de l'Esprit > Livre Le Ministère de l’Esprit

[Extrait du chapitre]

Une fois que nous avons compris que le ministère biblique dans l’Esprit est synonyme d’un service humble dans le Saint-Esprit, nous devons regarder les Ecritures pour établir qui étaient ceux qui exerçaient le ministère dans l’Esprit et ce que nous pouvons apprendre de leur service.

Les ministres de l’Ancien Testament

Dans l’Ancien Testament, un prophète était habituellement appelé un «homme de Dieu», Deutéronome 33:1, 1 Samuel 2:27; 9:6, 1 Rois 13:1; 20:28; 25:7–9; 2 Rois 4:7, 2 Chroniques 25:7–9 et Néhémie 12:24. Mais ils étaient aussi connus comme «serviteurs de Dieu», le mot hébreu pour «serviteur», ebed, signifiant «un faiseur».

Le titre «le serviteur de Dieu» n’est attribué qu’à Moïse, Deutéronome 34:5, Josué 8:31. Mais l’expression «ton serviteur» et «mon serviteur» est souvent utilisée pour les autres prophètes, Jérémie 44:4, Ezéchiel 38:17, Daniel 9:6, Zacharie 1:6. La relation de serviteur dont jouissaient les prophètes avec Dieu se voit clairement dans 2 Rois 17:13 et Esdras 9:11. Ils étaient les porte-parole de Dieu et soumis à ses ordres de transmettre le message sans le modifier d’aucune manière. Nous pouvons les appeler les «ministres» de Dieu de l’Ancien Testament.

Il y a trois mots hébreux qui décrivent les «prophètes»:

  • Nabi signifie quelqu’un qui appelle et qui est appelé: des prophètes, serviteurs ou ministres sont appelés par Dieu, ils appellent certaines personnes de la part de Dieu et ils appellent Dieu en faveur de certaines personnes.
  • Roeh et hozeh sont différentes formes de «voir». Ils signifient celui qui voit et qui est vu. Les prophètes voient Dieu, voient ce que Dieu fait, voient les événements, et sont vus par des hommes et des femmes.

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.