Clefs pour réussir

introduction

« Si j’avais su… »

Parfois, dans la vie, on aurait aimé que quelqu’un nous avertisse des conséquences de nos choix. La plupart des enfants ont entendu leurs parents leur dire que s’ils ne travaillaient pas bien à l’école ils n’auraient pas un bon travail et un bon salaire plus tard. Moins nombreux sont les parents qui les avertissent des conséquences du manque de maîtrise de leur sexualité. Encore moins nombreux sont les parents qui leur apprennent l’importance de la prière et du jeûne ou de la dîme et des offrandes. Peut-être que les parents eux-mêmes n’ont pas compris que leurs propres difficultés sont dues à des manques sérieux dans ces domaines. Envoyer un enfant dans le monde sans ce bagage spirituel et chrétien revient à le laisser sortir en plein hiver sans manteau.

Si tu es jeune et que tu habites en Occident, tu as beaucoup de possibilités qui te sont offertes… tu peux :
– voir tout ce qu’il y a à voir sur internet
– vivre ta sexualité presque sans tabous (séparer le plaisir de la responsabilité)
– acheter à crédit (posséder avant d’avoir payé)
– étudier à un niveau toujours plus élevé
– voyager à des prix défiants toute concurrence
– communiquer très facilement

Tout cela n’était pas possible il y a 30 ou 50 ans ou très difficile d’accès.

Les possibilités ont augmenté mais la sagesse pour les utiliser n’a pas augmenté. Jésus a dit concernant les derniers temps : « et parce que l’iniquité se sera accrue, l’amour du plus grand nombre se refroidira. » (Matthieu 24:12). L’iniquité se réfère à une manière injuste (égocentrique) d’utiliser toutes les possibilités qui s’offrent à nous. L’amour se réfère à la motivation derrière nos actions.

 

Question

Si je suis jeune, quelles sont les personnes qui seraient censées me donner les conseils dont j’ai besoin pour ne pas regretter après coup une action dont les conséquences peuvent parfois être irréparables ?

Réponse

Dieu nous a donné nos parents. Il arrive que nos parents ne soient pas à la hauteur, ou ne soient pas présents, où que nous n’ayons pas de parents du tout ou qu’un seul… mais dans le plan de Dieu, les parents nous sont donnés pour nous éviter de prendre des chemins qui mènent vers la mort.

Question

Si je n’ai pas le contact avec mes parents qui me permet de recevoir leur conseil ou si leur conseil n’est pas respectable, que faire ?

Réponse

Avant de se dire que nos parents ne peuvent pas nous aider nous devons faire attention de voir notre propre cœur : est-ce que dans ma situation personnelle j’ai une responsabilité dans la rupture entre moi et mes parents ?

 

Si je n’ai pas de parents, alors il y a une solution ultime : Dieu est un Père extraordinaire et tu peux le découvrir comme ton Père. De plus Dieu nous a donné un livre entier dans la Bible où un père parle à son fils et lui donne tous les conseils possibles et imaginables pour qu’il puisse faire « marcher sa vie » de la bonne manière. Ce père était David et ce fils était Salomon. Le livre est d’autant plus intéressant que David aimait particulièrement Salomon. Celui-ci décrit d’ailleurs cette relation particulière avec son père David et sa mère Bath Schéba. (« J’étais un fils pour mon père un fils tendre et unique auprès de ma mère. Il m’instruisait alors, et il me disait : que ton cœur retienne mes paroles, observe mes préceptes et tu vivras. » Proverbes 4:3-4)

Ainsi si tu as des parents et une bonne relation avec eux, c’est déjà un privilège énorme. Si tu peux restaurer la relation, c’est essentiel et nous en reparlerons. Maintenant si tu n’as pas de parents ou que la relation ne peut pas conduire au conseil recherché pour ta vie personnelle, Dieu t’a donné tout ce dont tu as besoin dans sa Parole, et par son Esprit il se révèlera à toi comme ce Père que tu n’as jamais eu.

 

En résumé : Faire marcher la vie signifie pouvoir jouir de ce que Dieu nous a réservé sans tomber dans les pièges de l’iniquité (iniquité signifie injustice). Mais nous ne pouvons pas nous appuyer sur notre propre sagesse ou notre expérience. En effet, même si l’on apprend à partir de nos échecs, il y a certains échecs dont on se passerait bien. Le conseil dont nous avons besoin se trouve dans une relation de parent à enfant. Cette relation n’est pas nécessairement idéale sur la terre mais nous avons un Père céleste merveilleux qui ne désire qu’une chose, c’est de nous donner ce conseil. De plus il a consigné les conseils essentiels pour faire marcher la vie dans un livre de la Bible : les Proverbes.

 

Chapitre suivant

 


 

Auteur: Co-fondateur et directeur d’étude de l’IFIM, Institut de formation International de Marseille, Jean-Hugues Jéquier a particulièrement à coeur le monde musulman et la formation de leaders chrétiens équipés dans la Parole et dans l’Esprit. Il est marié et père de 3 enfants.

 

SOMMAIRE

1. Introduction
2. Restaurer la relation
3. Comprendre les âges de la vie
4. Découvrir la clef du livre des Proverbes
5. La clef de ta destinée personnelle
6. Accepter la correction
7. Ne pas t'appuyer sur ta propre sagesse
8. La gestion financière
9. La clef du regard qui se pose sur ta vie
10. La clef qui consiste à mettre des barrières
11. Conclusion: la sagesse dans ton coeur

 

Recevez le eBook Clefs pour Réussir en souscrivant à la lettre de nouvelles


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.