Ch. 5: Salut et expiation

Série Épée de l'Esprit > Livre Le Salut par la Grâce

[Extrait du chapitre]

Nous avons vu que le Nouveau et l’Ancien Testaments sont en harmonie sur un point: tous deux font le récit de l’initiative pleine de grâce de Dieu qui a sauvé pour lui un peuple selon ses alliances qui ne peuvent être rompues. Les trois grands thèmes scripturaires du « peuple de Dieu », du « salut de Dieu » et de la « victoire de Dieu » sont inscrits dans la trame biblique de la Genèse à l’Apocalypse.

Dans les deux Testaments, le salut:

  • Est initié et accompli par la grâce de Dieu
    uniquement.
  • Est reçu par la foi.
  • Opère objectivement dans l’histoire et les vies
    humaines.
  • A coûté à Dieu.
  • Implique de sauver quelqu’un de la main des
    ennemis.
  • Apporte la santé au corps et à l’esprit.
  • Produit un triomphe spirituel.
  • Révèle l’amour de Dieu.
  • Justifie la foi humaine.

Mais les deux Testaments ne sont pas équivalents, car l’Ancien regarde toujours en avant, préparant le chemin du Nouveau. L’Ancien Testament s’attend à ce que Dieu reproduisent dans l’avenir ses grands actes de jugement et de grâce passés.

Par exemple, l’Ancien Testament espère en un David, un Moïse, un Elie et un Melchisédek plus glorieux, en un exode dont la délivrance sera plus grande, en une Pâque encore plus extraordinaire, en un meilleur temple, en une nouvelle création, en une alliance ultime, etc. Et ce qu’espérait l’Ancien Testament, le Nouveau le déclare accompli en Christ.

    Lettre de nouvelles

    Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

    Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.