Ch. 7: La volonté du Père

Série Épée de l'Esprit > Livre Connaître le Père

[Extrait du chapitre]

Pour toutes sortes de raisons historiques, religieuses et philologiques, mettre l’accent sur l’obéissance dans notre contexte contemporain est interprété comme de la dureté ou de la menace. Mais «l’obéissance de l’évangile» ou la «foi vivante» que nous voyons en Jésus sont l’opposé même de «l’obéissance légaliste».

L’ennemi se fait un plaisir de nous induire en erreur dans notre interprétation des mots bibliques les plus importants. La compréhension chrétienne courante de l’obéissance en tant que «légaliste» est l’un de ses succès les plus grands dans ce domaine. Nous devons réaliser que «l’obéissance de l’évangile» est différente, et qu’elle comprend trois éléments distinctifs principaux.

1. C’est une réponse à la grâce de Dieu

L’obéissance de l’évangile est toujours une réponse à la grâce de Dieu et jamais une condition à sa grâce. (S’il s’agissait d’une condition, il ne pourrait plus s’agir de grâce). Le légalisme déclare que le Père nous acceptera en tant qu’enfants seulement si nous obéissons; alors que l’évangile proclame que le Père nous accueille comme des enfants qui reviennent à lui, précisément tels que nous sommes, dans toute notre indignité. L’évangile montre que notre réponse à la grâce du Père est une obéissance enthousiaste.

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.