[Extrait du chapitre]

Le Sermon sur la Montagne dans Matthieu 5–7 est probablement l’une des parties les plus connues de l’enseignement de Jésus, mais peut être aussi la moins bien comprise.

Ce discours est le premier d’une série de cinq tranches de l’enseignement de Jésus, tel qu’il est rapporté par l’Evangile de Matthieu. Les quatre discours qui suivent le Sermon sur la Montagne se trouvent aux chapitres 10, 13, 18 et 24 à 25. Or nous avons vu que Matthieu s’adresse plus particulièrement aux Juifs. Ce découpage en cinq sections trouve son parallèle dans les cinq livres du Pentateuque (Genèse à Deutéronome) et suggère que Jésus est le second Moïse.

Moïse a donné à Israël les règles de Dieu, mais Matthieu montre que Jésus a accompli la loi et apporte maintenant un moyen nouveau et meilleur de pourvoir à des régulations pour la vie du peuple de Dieu, à savoir le royaume des cieux ou la domination personnelle de Dieu.

Dans tout son sermon, Jésus développe avec autorité les principes clefs de son royaume et établit le modèle de vie qu’il exige de ses sujets. Pour souligner son autorité, certaines de ses paroles sont introduites par le mot hébreu solennel Amen, qui signifie «vraiment» ou «en vérité». Cette note d’autorité personnelle est mise en exergue par Jésus par l’utilisation fréquente de l’expression «Je vous dis». Il est d’importance vitale que nous ayons compris que le Sermon sur la Montagne n’est pas:

  • Des règles destinées à la société non chrétienne
  • Des moyens d’entrer dans le royaume
  • Une nouvelle loi chrétienne.

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.