Ch. 5: La justice dans le royaume

Série Épée de l'Esprit > Livre Le Règne de Dieu

[Extrait du chapitre]

Nous pouvons voir que Jésus développe la loi dans quatre dimensions distinctes:

1. Il la rend plus radicale
Dans le royaume, les exigences sont beaucoup plus élevées pour les disciples que dans la loi. Au lieu de s’abstenir seulement de commettre le meurtre, nous devons aussi prendre nos distances par rapport à la haine et à la colère.

2. Il la rend plus intérieure
La domination du royaume est en relation avec nos paroles, notre mémoire et nos attitudes, aussi bien qu’avec l’action elle-même de tuer.

3. Il augmente la sévérité du châtiment
Le jugement de la loi est rendu dans une cour de justice locale d’importance secondaire alors que le jugement de Jésus se réfère au Sanhédrin, qui se réunissait à Jérusalem et ensuite au feu de la géhenne. Cela montre qu’il s’agit de questions sérieuses qui ont une portée éternelle. La justice dans le royaume

4. Il change le point de référence
La domination du royaume est basée entièrement sur Jésus lui-même. Les nouvelles exigences radicales sont entièrement basées sur lui et sont le fruit de son autorité. Il ne fait référence à aucune autorité en dehors de la sienne. Tout se résume à «moi je vous dis».

En reconnaissant à quel point le royaume est différent de la loi, nous ne devons pas oublier les paroles de Jésus selon lesquelles il n’est pas venu pour détruire la loi. Il ne permet à personne de tuer quiconque! Au contraire, les standards de son royaume sont supérieurs à l’ancien standard moral de la loi.

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.