[Extrait du chapitre]

En présentant le Saint-Esprit comme l’allos parakletos dans Jean 14:15–18, Jésus montre clairement que l’Aide, le Consolateur, celui qui encourage, l’Avocat, serait un «autre, semblable à» lui-même. Parce que l’Esprit est un allos Jésus,
nous pouvons voir le caractère de l’Esprit quand nous regardons à Jésus. Si nous voulons vraiment savoir à quoi
ressemble l’Esprit, il nous suffit de regarder les récits bibliques qui nous parlent de Jésus.

Mais si Jésus était et est pleinement Dieu, il était et est aussi l’Homme idéal. Cela signifie que lorsque nous regardons à Jésus, nous voyons aussi à qui nous sommes sensés ressembler. Chaque parole de Christ et chacune de ses actions nous montrent comment des hommes et des
femmes ordinaires devraient vivre.

En tant que personne idéale, Jésus dépendait entièrement du Saint-Esprit. Jésus était rempli de l’Esprit et vivait en communion ou en partenariat, avec l’Esprit. Dans sa vie et son ministère terrestre, Jésus s’appuyait entièrement
sur l’initiative, la direction et la puissance du Saint-Esprit.

Cela signifie que dans le portrait que nous donnent les Evangiles du ministère et de la vie de Jésus, nous avons non seulement une image parfaite de la nature de l’Esprit et de son caractère, mais nous avons aussi l’exemple parfait du partenariat que nous sommes sensés avoir avec l’Esprit.

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.