Ch. 9: Prier en langues

Série Épée de l'Esprit > Livre La Prière Efficace

[Extrait du chapitre]

Dans ce livre nous nous sommes concentrés sur les nombreuses et diverses formes de prière. Toutes ces prières impliquent le fait de parler au Père, par le Fils, dans le Saint-Esprit, dans une langue qui nous est connue.

Néanmoins le parler en langues, en grec glossolalia, est une prière qui, bien qu’étant adressée au Père, par le Fils, dans l’Esprit, est faite dans une langue que nous ne connaissons pas et que nous n’avons pas apprise.

Qu’est-ce que le don des langues?

Un miracle

Le parler en langues apparaît quand nous prions Dieu dans une langue que nous n’avons jamais apprise et cela ne peut être qu’un miracle! Le parler en langues est un phénomène
surnaturel, c’est le Saint-Esprit qui nous donne des mots que nous ne pouvons pas comprendre afin que nous puissions parler plus efficacement au Père.

Quelque chose d’important

Certains leaders accusent les pentecôtistes d’exagérer l’importance des langues. Ils laissent entendre que le don des langues est une excentricité sans importance, une aberration
corinthienne insignifiante, glissée dans une moitié de verset biblique ici où là. D’autres ont argumenté en disant que le phénomène des langues a cessé après le temps de la première
église et que le don des langues ne devrait pas être pratiqué de nos jours ni désiré. Il y a néanmoins, dans le cadre de ce débat,
cinq passages importants des Ecritures qui doivent être examinés avec la plus grande attention: Marc 16:15–20, Actes 2:1–13, Actes19:1–17 et 1 Corinthiens 11:2 et 14:40.

    Lettre de nouvelles

    Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

    Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.