Ch. 5: L’écoute prophétique dans l’Ancien Testament

Série Épée de l'Esprit > Livre Ecouter Dieu

[Extrait du chapitre]

Une bonne définition de la prophétie chrétienne générale est la suivante: «entendre ou voir ce que Dieu est en train de dire et le transmettre». C’est cette compréhension générale qui révèle l’appel prophétique général de tous les croyants. Elle établit aussi une association cruciale entre «l’écoute de Dieu» et toute forme de service ou de ministère chrétien.

Beaucoup de croyants modernes se concentrent sur l’élément «parler» lorsqu’ils pensent à la prophétie. Mais il ne peut y avoir de vraie communication prophétique orale tant qu’il n’y a pas eu une véritable écoute prophétique. Et il ne peut y avoir d’écoute prophétique sans une relation prophétique personnelle avec Dieu.

L’appel prophétique

Dans l’Ancien Testament, la plupart des prophètes étaient désignés par le titre «d’homme de Dieu». Cette description fait ressortir une relation intime qui est au coeur de l’appel prophétique.

Moïse fut le premier prophète à être identifié de cette manière mais il fut suivi par beaucoup d’autres, par exemple dans Deutéronome 33:1; 1 Samuel 2:27; 9:6; 1 Rois 13; 20:28; 25:7–9; 2 Rois 4:7; 2 Chroniques 25:7–9 et Néhémie 12:24.

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.