Romains 4:13

L'ÉPÎTRE AUX ROMAINS


Marque-pages de lecture à imprimer

L'épître de Paul aux Romains a eu une immense influence. C'est la lecture des derniers versets de Romains 13 qui a amené Saint Augustin à la conversion. C'est la lecture de Romains 1:16 et 17 qui amené Luther à la conversion...

Cette épître a aussi une immense importance, car elle donne une révélation assez complète de l'évangile. Paul s'adresse aux chrétiens de Rome sans avoir encore pu aller à Rome lui-même... il s'attache donc à partager tout l'évangile et à répondre à toutes les questions qui se posaient à cause de ce message.

Je vous invite à aborder cette épître avec un cœur ouvert en demandant à Dieu de vous donner une révélation de qui il est vraiment. Car Paul ne cherche pas seulement à nous donner la "formule" du salut, mais à nous transmettre l'essence de l'impression divine qui avait transformé sa vie sur le chemin de Damas.

Romains 4:13

En effet, ce n’est point par la loi que l’héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa descendance, c’est par la justice de la foi. 14 Si c’est par la loi qu’on est héritier, la foi est vaine, et la promesse est annulée. 15 Car la loi produit la colère et là où il n’y a pas de loi, il n’y a pas non plus de transgression. 16 Donc c’est par la foi, pour qu’il s’agisse d’une grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la descendance, non seulement à celle qui a la loi, mais aussi à celle qui a la foi d’Abraham notre père à tous, selon qu’il est écrit : 17 Je t’ai établi père d’un grand nombre de nations. (Il est notre père à tous) devant Dieu en qui il a cru, qui donne la vie aux morts et qui appelle à l’existence ce qui n’existe pas.

18 Espérant contre toute espérance, il crut et devint ainsi père d’un grand nombre de nations, selon ce qui avait été dit : Telle sera ta descendance. 19 Et, sans faiblir dans la foi, il considéra son corps presque mourant, puisqu’il avait près de cent ans, et le sein maternel de Sara déjà atteint par la mort. 20 Mais face à la promesse de Dieu il ne douta point, par incrédulité, mais fortifié par la foi, il donna gloire à Dieu 21 pleinement convaincu de ceci : ce que (Dieu) a promis, il a aussi la puissance de l’accomplir.

22 C’est pourquoi cela lui fut compté comme justice. 23 Mais ce n’est pas à cause de lui seul, qu’il est écrit : Cela lui fut compté, 24 c’est aussi à cause de nous, à qui cela sera compté, nous qui croyons en celui qui a ressuscité d’entre les morts Jésus notre Seigneur, 25 livré pour nos offenses, et ressuscité pour notre justification.

Nouvelle version Segond révisée (Bible à la colombe)
© Société biblique française – Bibli’O, 1978

Lettre de nouvelles

Soyez les premiers informés des nouveaux articles et podcasts et recevez le eBook pour les jeunes, Clefs pour Réussir.

Merci! Un email de confirmation vous a été envoyé.