Eddy Leo: Votre Famille Votre Eglise

Avr 24, 2020 | à la Une, Eddy Leo

Notes de la conférence

Introduction

Josef Setia : Le pasteur Eddy Leo est notre père spirituel, pasteur en Indonésie. Le ministère s’appelle ABALOF ministries. Un ministère sur le cœur du Père et l’implantation d’églises. Eddy Leo est actuellement confiné aux USA avec son fils et petits enfants. Pasteur Eddy Leo fait des séminaires pour les hommes, pour la famille. Il est l’auteur de plusieurs livres.

Nous avons perdu de vue l’essence de l’Eglise

C’est un honneur d’être avec vous. Je suis aussi confiné aux USA pour trois mois environ. J’entends aussi beaucoup d’échos de ce qui se passe en France et en Europe. Je pense que c’est un temps particulier pour nous. Je crois que Dieu prépare son Eglise, parce qu’il veut que l’Eglise revienne à l’essence de ce qu’elle doit être. Souvent nous nous concentrons sur les performances de l’église plus que sur l’essentiel. Nous savons que la première église avait démarré de maison en maisons. Et la famille était la communauté-noyau de l’église. Or nous ne nous sommes pas préoccupés de la famille. C’est pour cela que Dieu nous fait revenir à cette réalité de la famille. Je crois qu’après que nous serons revenus à l’essence même de l’Eglise il y aura un grand, grand réveil.

Le plan spécial de Dieu pour son église dans les derniers jours

En 1986, si vous avez entendu parler du pasteur David Wilkerson à New-York, il a prophétisé un jour en disant : j’ai vu une grande plaie qui passera sur le monde et aussi à New-York. Cette plaie est tellement grande que des gouvernements et des églises vont fermer. C’était en 1986. Mais il a dit à l’époque : à cause de ces événements, l’Eglise restera à la maison et cela poussera le peuple de Dieu à prier et lire sa Bible. Et cela causera un grand réveil. Je crois donc que Dieu a un plan spécial pour son église dans les derniers jours. Je crois que nous avons besoin de discerner le plan de Dieu dans l’épreuve que nous traversons. Et parce qu’il s’agit du plan de Dieu pour la fin des temps, si nous regardons aux signes qui s’accomplissent maintenant on voit qu’ils sont écrits dans la Bible. Je crois qu’on doit vraiment être prêts pour cette fin des temps. Jésus a dit de regarder aux signes au pluriel, à savoir la séduction, les guerres, les famines et la mort. Et Jésus a dit : quand vous verrez tous ces signes arriver, ne soyez pas effrayés, que votre cœur ne soit pas troublé. Puis Jésus veut que nous nous concentrions sur le signe, au singulier. Quel est ce signe dans Matthieu 24 :14 ? Il a dit : voici le signe de ma venue… et à ce signe est associé le fait que l’évangile du royaume sera prêché dans le monde entier pour leur servir de témoignage à toutes les nations. Cela c’est le signe. Et je crois qu’au lieu de regarder aux signes qui troublent nos cœurs, nous devrions regarder au signe, au singulier, le retour du Seigneur. Ce qui est important donc, c’est que l’évangile du royaume doit être prêché à toutes les nations. Donc concentrez-vous sur le fait de prêcher l’évangile et d’achever le grand ordre missionnaire de Jésus. Nous devrions nous concentrer sur ce signe au singulier et non sur les signes au pluriel. Je voulais partager avec vous ces deux aspects importants, ce sur quoi Dieu veut que nous nous concentrions.

La famille, l’atelier de Dieu pour notre sanctification

La famille, notre thème. Dieu a programmé que nous apprenions certaines choses dans la famille et en famille. Il veut nous amener à la norme. Il s’agit de la norme de la vie chrétienne. A savoir les relations dans la famille. Si nous nous concentrons sur la famille, c’est l’unité de base de l’église et Dieu veut construire la famille aujourd’hui. Donc s’il vous plaît utilisez cette occasion où Dieu nous enseigne à travers les souffrances et épreuves.

Je crois que la souffrance est la mère de la motivation.

Vous pouvez voir que par les souffrances beaucoup de chrétiens apprennent à obéir aujourd’hui. Oui, parce que la souffrance est la mère de la motivation… Je n’ai jamais vu de toute ma vie tant de chrétiens qui apprennent à obéir et sont désireux d’obéir. Oui, c’est pourquoi je crois que c’est le temps pour nous d’apprendre en famille. J’aimerais vous encourager.

Une clé importante pour vivre Dieu en famille

J’ai appris quelque chose de très important durant ce confinement et j’aimerais à ce sujet partager le sujet de Colossiens 3 :17. « Quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant grâce par lui à Dieu le Père. » Donc il est dit ici : quoi que vous fassiez, en parole ou en action, faites tout au nom du Seigneur Jésus. Si vous regardez ce verset, c’est une parole clé très importante. Après ce verset la lettre aux Colossiens parle des épouses, maris, enfants, pères, employés, employeurs. Donc ce verset 17 s’articule avec les versets 18 et suivants.

Donc la clé pour notre succès dans la pratique d’une vie de famille, c’est ce verset 17. Donc quoi que nous fassions ou disions dans le contexte de la famille, que je le fasse au nom du Seigneur Jésus.

Que signifie faire quelque chose au nom de Jésus-Christ ? Certains pensent qu’il suffit de dire avec notre bouche « ce que je fais, je le fais au nom du Seigneur Jésus ». C’est déjà bien de le dire, c’est mieux que rien. Mais le sens de cette phrase est beaucoup plus riche que cela. Que signifie le « nom de Jésus ». Jésus est un terme qui vient de l’hébreu « Yahvé sauve ». Donc cela vient du mot « Yahvé ». Or « Yahvé » est le nom sous lequel Dieu s’est présenté à Moïse au moment de délivrer Israël d’Egypte. Nous savons que le mot Yahvé signifie « Je suis », c’est le grand « Je suis », ce qui veut dire qu’il est le Dieu toujours présent, dans le passé, maintenant et pour toujours.

Donc le faire dans le nom de Jésus veut dire en fait le faire dans sa présence.

Donc tout ce que tu fais et tout ce que tu dis dans le contexte de la famille, dis-le et fais-le dans sa présence ! C’est très important. Maintenant, c’est la raison pour laquelle si nous lisons le verset 18, il est dit : femmes, soyez soumises chacune à votre mari comme il convient dans le Seigneur. Comme la femme peut se soumettre à son mari ? Elle doit le faire ans la présence de Jésus. Et le verset 19 : comment le mari doit aimer sa femme ? Dans la présence de Jésus. Verset 20 : comment les enfants peuvent obéir en tout à leurs parents ? Ils doivent le faire dans la présence de Jésus. Et dans le verset 21 « Pères » : comment être un bon père ? Si on le fait dans la présence de Jésus. Et il continue par parler des employeurs et employés et puis dans la société plus largement. Donc cette clé est très importante : faites-le dans la présence. Et ensuite, comment le faire dans la présence de Dieu ? Revenez au verset 17. Il est dit « en rendant grâce par lui à Dieu le Père. » Donc le mot clé ici c’est de rendre grâce en toutes choses. Nous nous concentrons sur la présence de Dieu. Mais si nous murmurons, ah, nous nous concentrons sur nos problèmes ou bien on se concentre sur nous-mêmes. Et si nous nous concentrons sur nos problèmes ou nous-mêmes, on n’est plus conscients de la présence de Dieu. C’est pourquoi on doit changer d’attitude dans ce qu’on fait. Donc pratiquer la présence de Dieu est tellement puissant.

Pratiquer la présence de Dieu

J’ai appris de deux amis, qu’au 15ème 16ème siècle, Madame Guyon et le frère Lawrence. Le frère Lawrence était le cuisinier dans le palais du roi. Lorsqu’il cuisinait, ou autre service, il le faisait toujours dans la présence de Dieu. Et à cause de cela il était rempli de la présence de Dieu qui découlait de son intimité avec Dieu. Lorsqu’il servait les gens il le faisait avec un cœur joyeux. Et lorsque les gens regardaient son visage, ils voyaient Jésus. Imaginez qu’on fasse cela dans nos familles, vous voyez la puissance ? Si vous lisez la biographie de Madame Guyon, elle pratiquait cela en France bien qu’elle fut persécutée. En prison elle regardait tout le temps à Dieu et le remerciait tout le temps. Donc si nous pratiquons ces choses maris et femmes, vous imaginez le résultat. Oui durant ce confinement, toi mari et toi épouse vous pouvez pratiquer cela.

Mais beaucoup de maris et femmes ne se concentrent pas sur la présence de Dieu mais sur leurs problèmes et eux-mêmes ; donc ils se regardent dans le blanc des yeux pendant deux ou trois jours, oui on peut le faire mais après deux ou trois jours à quoi vas-tu regarder ? On va se disputer assez rapidement. En Chine ils ont fait une observation c’est qu’après le confinement beaucoup de couples ont divorcé. Pourquoi ? parce qu’ils ne connaissent pas Jésus. Ils n’ont pas la présence de Dieu. Donc la présence Dieu dans notre relation mari et femme veut dire : lorsque tu regardes ton conjoint, tu remercies Dieu. Seigneur, tu m’as donné le meilleur conjoint du monde. Merci Jésus pour ton don extraordinaire à mon égard Seigneur je veux aimer mon conjoint, je veux tout faire dans ta présence pour lui ou pour elle. Et ensuite tu pratiques la présence de Dieu. Et aussi lorsque tu t’occupes de tes enfants.

Vous savez durant ce temps de confinement ce n’est pas facile de rester en famille, de s’occuper des petits enfants spécialement. Mais si vous le faites dans la présence de Dieu, voyez vos enfants avec des yeux différents. Voyez, vous devez regarder vos enfants comme Dieu les voit. Dieu les a créés à son image. Continue à les voir comme Dieu les voir. Beaucoup de parents voient leurs enfants en se disant : Seigneur pourquoi m’as-tu donné un enfant comme lui ou elle, ce petit démon… Non les voir différemment, avec les yeux de la foi, puis leur parler le langage de la foi. Non Seigneur, je vois mes enfants obéissants, tu les as créés à ton image. Continue à prononcer la parole de foi sur eux. Et j’ai pratiqué cela aussi durant mon propre confinement. Je vis avec mon fils et nous avons deux petits-enfants. Un de mes petits-fils a deux ans. Vous savez ce qu’on dit aux USA : les terribles deux ans et les horribles trois ans. C’est un âge où c’est très difficile. Mais je le pratique dans la présence de Dieu. Je dis : Dieu, tu es dans ma vie et je suis dans ta présence. Seigneur, je veux aider mes fils à élever leurs propres enfants, donc je le fais dans la présence de Dieu et donne Dieu me donne tellement de joie. Et je peux gérer toutes les difficultés et je peux aussi prononcer sur mes petits enfants des paroles de foi et cela me donne tellement de joie. Donc je vous encourage maris et femmes, parents, pratiquez ces choses dans la présence de Dieu. C’est une clé très simple, mais encore faut-il la pratiquer.

Maintenant pour les hommes. Peut-être que certains d’entre vous ont déjà assisté à notre séminaire pour les hommes, alors, comment pouvons-nous les hommes, durant ce confinement, vivre une vie sainte ? Eh bien : toutes les tentations auxquelles vous faites face, utilisez-les pour adorer Dieu et lui rendre grâce. Nous les hommes ont est tenté plusieurs par jour avec les pensées sexuelles. Certains disent qu’un jeune homme peut être tenté plus de 200 fois par jour par des pensées sexuelles. Si tu utilises ces tentations mais au lieu d’entrer dedans tu prends cette opportunité pour louer et adorer Dieu au lieu d’entretenir ces pensées. Cela veut dire que plus de 200 fois par jour tu peux penser à Dieu et le louer. Alors cela veut dire que tu vas construire une relation intime avec Dieu. Lorsque nous enseignons les gens chez nous à faire cela, tellement de puissants témoignages en résultent. Beaucoup de gens ont des percées spirituelles à cause de cette pratique de l’adoration constante ainsi que beaucoup de miracles. Nous voyons actuellement en Indonésie tellement de témoignages de guérisons du Covid-19 parmi les chrétiens. Et aussi tellement de gens, à cause de leur cœur plein d’adoration, cela amène beaucoup d’incroyants au Seigneur. Donc j’aimerais vous encourager à être constamment dans la présence de Dieu.

Temps de questions :

Comment être dans la présence de Dieu quand on ne la ressent pas ?

La foi c’est croire que Dieu est déjà présent dans nos vies, même si tu ne la ressens pas. C’est la base : nous croyons que Dieu est en nous et que nous sommes en lui, maintenant. Sur cette base tu peux développer la manière d’expérimenter sa présence. Parce que Dieu ne veut pas seulement qu’on croie qu’il est présent. Si tu lis dans jean 14 il est dit « celui qui m’aime c’est celui qui garde mes commandements. » Et il dit après : « Je me manifesterai à lui. » Donc jésus ne veut pas seulement que nous croyions qu’il est présent, mais il veut se manifester à nous. Donc cela signifie que Dieu veut que vous expérimentiez sa présence. Donc j’ai découvert que la manière la plus puissante d’expérimenter sa présence, c’est par le remerciement. C’est mon expérience. Je me base aussi sur le texte qui dit que Dieu habite la louange de son peuple.

Remarque d’un participant: voir Jésus dans notre vie, c’est voir l’action du Père dans notre vie.

Question : Comment transformer la tentation en louange ?

Eddy Leo : premièrement nous devrions comprendre, c’est que l’intention de Dieu dans la tentation est bonne. Mais l’intention de Satan est de nous attirer dans le péché par la tentation. Mais Dieu ne nous tente pas. Mais il nous teste. Donc la même chose se passe dans notre vie : du côté de satan, l’intention est de nous faire tomber dans le péché. Mais Jésus utilise cette tentation pour nous tester. Mais par le test, il veut nous faire passer au niveau supérieur. Passer l’examen. Donc si nous savons quelle est l’intention de Dieu dans la tentation, on va regarder la tentation de manière positive. C’est pour cela que Jacques dit : regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves ou tentations auxquelles vous pouvez être soumis. Car la tentation va produire en nous la fidélité. Donc on va continuellement pratiquer la Parole de Dieu dans ce test. Car en répétant l’exercice de l’action de grâce, on va commencer à porter du fruit et notre caractère sera changé. Donc la tentation est une opportunité pour nous d’apprendre et réapprendre. C’est la vérité sur la tentation et le test.

Quelle est la différence entre la vision et la révélation ?

Nous devons comprendre : si vous parlez de révélation, dans le monde évangélique on croit qu’on a plus de révélations du point de vue du texte biblique. Car la révélation pour écrire la Bible s’est arrêtée. Mais en termes de compréhension de la révélation écrite, Dieu nous donne l’esprit de révélation, ou d’illumination. Donc Dieu peut nous donner l’illumination par toutes sortes de moyens, dont la vision. Mais il y a aussi les rêves, ou la compréhension de sa parole. Donc c’est la différence entre révélation et vision. L’illumination est là pour confirmer une vérité biblique et non d’ajouter une révélation quelconque à ce qui est dans la Bible. Donc la prophétie du nouveau testament doit être testée : éprouvez toutes choses, retenez ce qui est bon. La prophétie du nouveau testament n’a pas le même niveau que la révélation qui a été donnée pour l’écriture de la Bible, qui elle est sans erreur. Mais la prophétie du nouveau testament (le don de prophétie) est là pour confirmer l’écriture sainte. Le don de prophétie n’est jamais 100%, il peut y avoir un mélange avec notre compréhension.

Nous avons remarqué que dans un contexte de confinement certains ont plus de temps, mais d’autres encore moins de temps. Ils ont le télétravail, l’école à faire avec les enfants. C’est un stress supplémentaire. Et quel conseil donnerais-tu à une telle famille pour vivre la réalité de la présence de Dieu, sur le plan pratique ?

C’est une très bonne question. Je pense que ce n’est pas facile de pratiquer ce que j’ai partagé avec vous. Mais on peut y arriver si on est fidèle dans la mise en pratique : la Bible dit de prier sans cesse. Elle dit aussi « réjouissez-vous toujours sans le Seigneur, je le répète, réjouissez-vous toujours ». Et puis la Bible dit : en toutes choses… C’est par la répétition et la pratique continue qu’on y arrivera.

Quelques points pratiques.

J’ai découvert trois niveaux d’intimité. Comment construire l’intimité avec Dieu à travers de cette reconnaissance et action de grâce ?

Premier niveau : je l’appelle l’intimité réactive. Cela signifie que nous utilisons toutes les tentations, tests et problèmes dans nos vies, pour rendre grâce à Dieu. On s’exerce à cela. Par exemple : on est tenté de regarder de la pornographie. Alors tu utilises cela : lorsque cette suggestion vient : regarde la pornographie, immédiatement tu changes et tu adores Jésus. Pour les femmes, tu es tentée de penser aux choses négatives, de te faire du souci, de t’inquiéter. Immédiatement tu dis : non, je ne me ferai pas de souci, j’adore le Seigneur. La pensée revient ? Tu recommences à louer Dieu. Lorsque tu le fais constamment tu construits l’intimité ; donc tu utilises toutes les occasions pour louer Dieu ce qui construira le premier niveau.

Second niveau : l’intimité proactive : nous n’attendons pas d’avoir un problème ou un test, mais je construits activement mon intimité avec Jésus. Par exemple le matin tu prends un temps dédicacé pour adorer Dieu. Tu mets un CD de louange et tu l’adores. Ou tu es au volant de ta voiture ou en train de laver quelque chose : tu l’adores. Tu penses aux bonnes choses. C’est ce que j’appelle l’intimité proactive. Si tu t’exerces dans ces deux niveaux d’intimité et que tu le fais au moins 42 jours, alors tu atteindras le troisième niveau.

Troisième niveau : l’intimité automatique. Cela devient facile pour vous d’expérimenter sa présence. Vous serez comme Madame Guyon et le frère Lawrence : vous pouvez remercier Dieu tout en faisant une autre activité parce que cela sera devenu un automatisme. Ce n’est pas facile mais c’est possible. Jésus nous a enseigné à pratiquer continuellement sa présence. Amen.

Question sur la famille : l’après confinement, pour vivre la famille au niveau de l’église, comment faire ? Parce que le déconfinement pourrait signifier qu’on reviendra à la « norme » d’avant…

Bonne question. Pour moi, ce confinement est un terrain d’entraînement. Donc cela nous équipera et nous entraînera de telle manière qu’après le confinement on pourra continuer à vivre la norme du christianisme et non pas la norme d’avant confinement… Mais je crois que nous pourrons continuer à pratiquer cela si nous avons la dimension communautaire qui consiste à rendre des comptes les uns aux autres. Comment la première église pouvait vivre ces choses ? Parce que la structure de la première église était communautaire. Donc si nous avons la communauté nous pourrons continuer à pratiquer ce style de vie communautaire. Le problème de l’église moderne est que nous n’avons pas cette dimension communautaire : il n’y a que la prédication et le dimanche matin. Donc je crois qu’on doit voir que l’essence même de l’Eglise c’est la dimension communautaire.

Comment cette communauté pourrait-être vécue ?

Je pense : utilise ce confinement pour construire ta communauté. Par exemple, c’est le meilleur moment pour nous de construire les amitiés. Continue à les poursuivre après le confinement. Pratique le fait de se rendre des comptes les uns aux autres. Comment va ta foi et ta vie spirituelle ?

Question : en quel temps sommes-nous ?

Je crois que si tu regardes Matthieu chapitre 24, je crois qu’on est dans ce qu’on appelle le quatrième sceau.

Si nous lisons Matthieu 24. Les versets 3 à 31 nous donne la chronologie des événements qui précèdent le retour du Seigneur.

Versets 3-8 : les quatre sceaux de l’Apocalypse.

Le sceau n°1 c’est la séduction, le cheval blanc.

Le sceau n°2 c’est le cheval rouge : la guerre. Beaucoup de guerres.

Le sceau n°3 c’est le cheval noir : les famines et problèmes économiques.

Le sceau n°4 c’est le cheval pâle : c’est les plaies et les pestes dans Matthieu 24. Il s’agit aussi de désastres naturels : beaucoup de morts. Et cela montera jusqu’à ce que le quart des habitants de la terre mourront.

Ces quatre sceaux sont ce que Jésus appelle aussi le « commencement des douleurs ».

« Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, en disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. Vous allez entendre parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous de vous alarmer car cela doit arriver. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, par endroit, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. »

Je croix qu’aujourd’hui ces sceaux sont déjà ouverts.

Que lisons-nous sur ce qui se passera ensuite ?

La persécution va arriver. Quelle persécution ? Celle de l’anti-Christ. Il y aura une persécution mondiale, mais en Israël elle sera plus forte (versets 15-28).

« Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir, et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom. Et ce sera pour beaucoup une occasion de chute, ils se trahiront, se haïront les uns les autres. »

Versets 15-28 : cette prédiction concerne qu’Israël, on le voit géographiquement et sur le plan du vocabulaire utilisé. Car l’anti-christ sera dans le temple de Dieu et persécutera le peuple d’Israël. C’est pourquoi ces versets parlent d’une fuite qui ne devrait pas arriver en hiver, il est parlé du sabbat, il est parlé du Messie. Donc cela concerne Israël. Je crois qu’on verra bientôt l’anti-Christ monter. Je ne sais pas quand mais c’est proche. C’est mon observation.

Verset 29 : « Aussitôt après ces jours de tribulation, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa clarté, les étoiles tomberont du ciel… » C’est le sceau n°6 : c’est le black-out et la lune devient rouge et les étoiles tomberont du ciel.

Verset 29b : « …et les puissances des cieux seront ébranlées. » Ici il est parlé du 7ème sceau qui correspond aux sept trompettes qui seront suivies des sept coupes de la colère de Dieu. Dans Matthieu 24, c’est cette dernière partie du verset 29 qui parle d’ébranlement. L’ébranlement du ciel et de la terre a été annoncé. Ici Dieu ébranle ciel avec les sept trompettes et les sept coupes: on voit bien que ce qui se passe dans le ciel a ensuite des répercussions sur la terre. C’est l’ébranlement de la trompette 1 à 7. Maintenant Jésus reviendra à la dernière trompette. Qu’est-ce que cette dernière trompette ? Le retour de Jésus.

Verset 30 : c’est à ce moment-là que le Fils de l’homme va venir sur les nuées (Seconde venue de Jésus)

« Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le fils de l’homme venir sur les nuées du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire. »

Donc ce verset parle de la seconde venue de Christ sur les nuées. Mais la question que nous nous posons en tant qu’église : où serons-nous dans ce scenario ?

Verset 31 : « Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre. » Donc on est encore sur la terre à ce moment-là, i ln’est pas dit qu’on est déjà au ciel. Donc je pense que l’enlèvement aura lieu à la fin du temps de l’anti-Christ, après la tribulation et c’est alors qu’on sera enlevé à la rencontre du Seigneur qui reviendra, Dieu va rassembler ses élus de toute la terre donc les croyants sont encore sur la terre. On a ici une description de l’enlèvement de l’Eglise à la rencontre du Seigneur qui lui sera en train de venir sur les nuées. Les deux événements ont lieu simultanément et non pas séparément comme le modèle pré-tributionnaliste. Je ne dis pas avoir complètement raison, tout juste, mais c’est mon interprétation. Si Dieu m’enlève avant la tribulation je dis alléluia, merci Seigneur ! je ne suis pas contre. Je voulais vous donner mon interprétation.

Question : quand aura lieu la reconstruction du temple ?

Il y a diverses interprétations. Certains pensent que le troisième temple sera reconstruit et que l’anti-Christ prendra le contrôle de ce temple. D’autres pensent que l’anti-Christ n’occupera qu’une partie du temple. Si vous regardez Apocalypse 11 il est parlé de la cour du temple, le parvis. Et que ce parvis a été donné aux nations pour trois ans et demi. Donc certains pensent que l’esplanade du temple actuelle, le parvis extérieur, sera donné aux nations. C’est la Mosquée Al Aksar actuelle. En revanche, le lieu saint et le lieu très saint sont du côté d’Israël. Donc l’anti-Christ n’aura de contrôle que sur le parvis et c’est cette deuxième solution que je crois exacte. Mais je suis aussi ouvert à l’interprétation selon laquelle le troisième temple sera reconstruit… mais personne ne sait vraiment, il s’agit d’événements futurs, qu’importe nos débats, on verra bien finalement !

Quel texte nous montre clairement que l’enlèvement de l’église et le retour de Jésus sont simultanés ?

Donc l’enlèvement de l’Eglise dont il est parlé dans 1 Thessaloniciens 4 a lieu au même moment que le retour de Christ dans les nuées. Dans 2 Thessaloniciens 2 :1-4 la séquence des événements est très claire. Lisons :

« Nous vous le demandons, frères, en ce qui concerne l’avènement du Seigneur Jésus-Christ et notre rassemblement auprès de lui, … »

Ici Paul relie ensemble l’avènement du Seigneur (son retour en gloire, sa seconde venue, sa « parousie ») avec ce qu’il appelle « notre rassemblement avec lui », qui ne peut désigner que l’enlèvement de l’Eglise. La conjonction de coordination « et », en grec « kai » relie les deux évènements de telle manière à n’en faire qu’un seul. Donc la venue de Jésus et l’enlèvement sont un seul événement. Et cela se passe quand ? Paul dit : ne vous laissez pas alarmer ! Ne tombez pas dans la confusion. Il leur donne le délai :

« … ne vous laissez pas promptement ébranlés dans votre bon sens, ni alarmer par quelque inspiration, par quelque parole ou par quelque lettre qui nous serait attribuée, comme si le jour du Seigneur était déjà là. Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut qu’auparavant l’apostasie soit arrivée, et que se révèle l’homme impie, le fils de perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou qu’on adore, et qui va jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu et se faire passer lui-même pour Dieu. »

Ici Paul explique bien que le « Jour du Seigneur », c’est-à-dire cet avènement et se rassemblement avec lui se produira après l’apostasie et après la venue de l’anti-Christ, et après que ce dernier s’est assis dans le temple. Donc l’enlèvement aura lieu après l’anti-Christ, mais à quel moment de cette période de l’anti-Christ ? A la fin de son règne. Car lorsque Jésus revient, il revient pour tuer l’anti-Christ. Donc pour moi l’enlèvement aura lieu après l’anti-Christ.

Qu’est-ce qui retient l’anti-christ dans 2 Thessaloniciens 2 :6 ?

Toutefois les commentateurs qu’on appelle « pré-tributionnalistes » et pensent que l’enlèvement a lieu avant les sept ans de la grande tribulation attireront votre attention sur les versets 5 et 6 :

« Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais cela, lorsque j’étais encore auprès de vous ? Et maintenant vous savez bien ce qui le retient, pour qu’il ne se révèle qu’en son temps. »

Quelque chose retient l’anti-Christ donc il ne peut pas se révéler, mais quand ce frein sera retiré alors l’anti-Christ pourra agir librement. Alors c’est quoi ce frein ? Il y a plusieurs interprétations.

Certains vous diront que « ce qui » retient l’anti-christ, c’est l’Eglise. Or le pronom utilisé ici en grec est au neutre. L’église est en grec un nom féminin (ecclesia) : donc il ne peut s’agir d’elle. Il n’est pas dit « celle qui le retient » mais « ce qui le retient ». Mais qui est donc cette personne qui retient l’anti-Christ ?

D’autres disent qu’il s’agit du Saint-Esprit : il serait enlevé avec l’Eglise et c’est lui (pneuma est neutre et « to » est neutre ici aussi…) qui retiendrait l’anti-christ. Mais cela me semble un enseignement étrange, comment peut-on « enlever » l’anti-christ ? On voit dans l’Apocalypse que l’évangélisation continue pendant cette période. Comment pourrait-on évangéliser sans le Saint-Esprit si celui-ci nous était enlevé avant la grande tribulation ? Donc ce n’est pas le Saint-Esprit. Alors qui est ce « il » ? Je vous donne ma compréhension.

Il reste une solution : si vous lisez Apocalypse 17 :8, et 20 et 21. Vous verrez que ce qui retient l’anti-Christ c’est l’ange. Car l’Anti-Christ est actuellement dans un puits, un abîme et Apocalypse 17 :8 montre qu’il sortira de cet abîme, ce qui se fera si l’ange le laisse sortir (voir Apocalypse 9 :11).

Salutations finales

Nous prions que vous puissiez tous expérimenter le réveil durant ce confinement, spécialement dans votre famille, et dans votre famille spirituelle et on verra une grande moisson. Dieu va implanter beaucoup de réunions de maison en Europe, l’Ekklesia, l’église puissante, contre laquelle les portes de l’enfer ne peuvent pas tenir, donc je prie pour chacun afin qu’on puisse voir ce mouvement Europe. Merci.

 

 

 


Conférencier: Eddy Leo est le fondateur et principal ancien de l’église Abba-Love à Jakarta, une des plus grandes églises d’Asie à laquelle plus de 250,000 personnes sont connectées.

Le mouvement de disciples pour les hommes du Dr. Leo touchent plus de 175,000 hommes par an en Asie au travers des camps « Maximized Manhood » qui connaissent un grand succès en Chine actuellement.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *