Actes 1

Actes 1

Luc, auteur des Actes des Apôtres et de l'évangile à son nom a écrit ces deux livres comme une suite ou comme deux tomes d'un même récit, passant des oeuvres de Jésus à celles de ses apôtres après l'ascension de Jésus au ciel. Le récit des "actes" des Apôtres est en fait le récit de la première église. Il commence par l'effusion du Saint-Esprit que le Maître avait promis à ses disciples dix jours avant en leur expliquant qu'il serait ainsi "avec eux" (voir aussi Jean 14 à 16) par son Esprit. On se rend compte en lisant ce récit que les apôtres font les mêmes oeuvres que celles qu'avait faites Jésus, et même de plus grandes! C'est Paul qui ressort particulièrement dans les Actes à partir du chapitre 9 jusqu'à la fin du livre. Paul est celui qui a porté l'évangile jusqu'en Europe.

La question est la suivante: est-ce que ces miracles des Actes, ces guérisons, ces conversions nombreuses, cet "état de grâce" de la première église est une exception historique où un modèle que nous pouvons suivre aujourd'hui? Le fait que Luc l'ai écrit à la suite de son évangile montre bien qu'il avait l'intention de prouver une chose simple: ce que Jésus a fait par le Saint-Esprit, nous pouvons nous aussi le faire, quelle que soit l'époque ou le contexte dans lequel nous nous trouvons. Jésus, en effet, aurait pu faire ses miracles du simple fait de sa divinité. Mais en réalité il était convenu entre le Père et lui qu'il n'utiliserait pas les avantages de sa divinité et qu'il se limiterait à son humanité afin de pouvoir ainsi nous donner la démonstration de que nous aussi pouvions faire si nous collaborions comme lui avec le même Esprit, en suivant ses traces.

Nous voyons donc dans les Actes ce récit extraordinaire, fait de gloires et de souffrances, où finalement ce sont les Actes du Saint-Esprit qui se déroulent sous nos yeux, ou plus exactement les actes d'hommes et de femmes qui se laissaient conduire par l'Esprit et qui imitaient leur Maître, Jésus.

La suite sera bientôt disponible.